Première commercialisation d’une rétine artificielle

Vision à vendre  Abonné

Publié le 05/05/2011

REDONNER la vue aux aveugles n’est plus désormais synonyme de mission impossible. Depuis quelques jours, et pour la première fois au monde, révèle « le Figaro »*, un appareil permettant de restaurer partiellement la vue à des personnes aveugles est autorisé à la commercialisation en Europe. L’Argus II, produit par une société californienne, est doté d’une caméra qui, placée sur une monture de lunettes, envoie les images à un micro-ordinateur porté à la ceinture. Les images traitées sont ensuite transmises à une puce - la rétine artificielle - posée directement sur la rétine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte