Pharmacovigilance

UPSA à l’écoute des malentendants  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 19/12/2016

UPSA lance un service d’information médicale et de pharmacovigilance à l’intention des patients sourds et malentendants. Il sera ainsi possible aux quelque 500 000 personnes nécessitant un recours à une communication spécifique d’entrer en dialogue avec le laboratoire pour toute question relative à un médicament ou à la déclaration d’effets indésirables. Le contact avec le laboratoire s'effectuera via une interface – par Web ou par tchat — grâce à l’intervention du centre d’appel spécialisé Sourdline.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte