Une consommation jugée trop élevée  Abonné

Publié le 15/03/2012

Près de 9 Français sur 10 estiment que la consommation de médicaments en France est trop élevée, selon l’Observatoire sociétal du médicament 2012. À qui la faute ? Pas aux patients, affirment-ils, 14 % des personnes interrogées estimant que, pour leur part, elles n’y ont pas recours excessivement. Les Français rejettent la responsabilité aux conditionnements inadaptés à la durée des traitements (80 %), à une trop grande variété de spécialités permettant de soigner une même maladie (78 %), aux fausses innovations (60 %) et aux médecins qui prescrivent trop (59 %).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte