Substitution de Durogesic

Une amende de 25 millions d’euros pour entrave aux génériques  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 08/01/2018
Après huit années d’instruction, l’Autorité de la concurrence a infligé une amende de 25 millions d’euros à Janssen-Cilag et sa maison mère Johnson & Johnson. Sanctionnés pour avoir empêché l’arrivée, puis limité le développement des génériques de Durogesic, les laboratoires sont en particulier visés pour une large campagne de dénigrement menée notamment à travers des « entretiens confraternels » auprès de 12 800 officines.
autorité concurrence

autorité concurrence
Crédit photo : DR

Janssen-Cilag n’a pas reconnu les faits qui lui sont reprochés. Pourtant, « les pratiques de dénigrement » sont bien visibles selon la présidente de l’Autorité de la concurrence Isabelle de Silva, « puisque cela implique de rencontrer les médecins et les pharmaciens ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte