Subutex : plus de 15 millions d’euros d’amende pour entrave aux génériques

Subutex : plus de 15 millions d’euros d’amende pour entrave aux génériques

Mélanie Maziere
| 19.12.2013
  • Subutex : plus de 15 millions d’euros d’amende pour entrave aux génériques - 1

L’Autorité de la concurrence a rendu public ce matin sa décision de sanctionner le fabricant Reckitt Benckiser et le distributeur Schering Plough pour avoir entravé l’arrivée du générique du Subutex. Saisie par Arrow Génériques en 2006, l’instance a découvert deux types d’abus pratiqués par Schering Plough. Pour ses pratiques de dénigrement du générique et de saturation des linéaires officinaux, le laboratoire écope d’une amende de 15,3 millions d’euros. La maison mère, Merck&Co, est elle aussi sanctionnée à hauteur de 414 000 euros pour la pratique d’entente avec Reckitt Benckiser, qui lui doit payer 318 000 euros. L’ensemble de ces sanctions comprend une baisse de 20 % des montants initialement demandés, grâce à l’engagement pris par Schering Plough de mettre en place des programmes de formation, notamment auprès des visiteurs médicaux, 24 mois avant la chute du brevet de l’un de ses médicaments, afin de prévenir tout risque de dénigrement. L’aboutissement de cette enquête a pris des années car Schering Plough a engagé de nombreux contentieux à l’encontre de l’Autorité de la concurrence, notamment pour empêcher les perquisitions, contentieux que l’instance a tous gagnés.

Source : Lequotidiendupharmacien.fr

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Buzyn

Agnès Buzyn pour la fermeture des « coffee-shops » à la française

Invitée sur RTL dimanche, la ministre de la Santé Agnès Buzyn insiste sur l'illégalité de la vente de cannabis contenant du THC, quel que soit son taux. Opposée à la légalisation et à la dépénalisation du cannabis, elle se montre... 2

Partenaires