Substitution du fentanyl - Ratiopharm veut tourner la page du discrédit

Substitution du fentanylRatiopharm veut tourner la page du discrédit

17.09.2009

L'Autorité de la concurrence a arbitré, cet été, en faveur de ratiopharm, dans le différent qui l'oppose à Janssen-Cilag France. Le génériqueur s'estimait victime de pratiques déloyales de la part du laboratoire qui commercialise Durogésic, le princeps du fentanyl. Il veut aujourd'hui que les pharmaciens retrouvent confiance dans la substitution de cette molécule.

JANSSEN-CILAG FRANCE a t-il voulu nuire à la substitution de son médicament Durogésic ? Oui, affirme l'Autorité de la concurrence, saisie en mars dernier par ratiopharm, premier laboratoire à commercialiser un générique du patch de fentanyl. Parmi les éléments mis en accusation, un courrier adressé par le fabricant du princeps aux pharmaciens d'officine, en novembre dernier, lors du lancement du générique. Dans ce courrier, Janssen-Cilag rappelle les mises en gardes et précautions d...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Déjà inscrit ?

Déjà abonné ?

Activez votre compte abonné

pour bénéficier des exclusivités web incluses dans votre abonnement.

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous et bénéficiez de l’offre liberté sans engagement au journal Le Quotidien du Pharmacien
  • L’accès aux contenus gratuits et payants
    Bénéficiez de 2 fois plus d’articles et de nombreuses exclusivités.
  • Le journal numérique sur l’ensemble de vos supports
    Consultez votre journal numérique sur ordinateur, mobile et tablette.
  • Les dossiers d’archives du Quotidien
    Naviguez dans les dossiers d’archives mis à jour au fil de l’eau par la rédaction.

A LA UNE DE lequotidiendupharmacien.fr

add
Le tour de France des pharmacies - Étape à La Teste-de-Buch-0

Le tour de France des pharmacies Étape à La Teste-de-Buch

Troisième étape de notre tour de France des pharmacies, la pharmacie du Pyla, à La Teste-de-Buch, sur le bassin d'Arcachon. Pendant tout le mois d’août, nous vous proposons en effet de sillonner les routes de France pour aller à la rencontre de confrères pour qui l’été n’est pas synonyme de repos. Commenter

Partenaires