« Un premier pas serait d’intégrer les grossistes-répartiteurs au dispositif DP-Ruptures »  Abonné

Par
Publié le 17/12/2018
Emmanuel Déchin, délégué général de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP), rappelle que les grossistes-répartiteurs revendiquent un rôle actif dans la lutte contre les pénuries de médicament.

Le Quotidien du pharmacien.- Une certaine défiance semble régner entre les divers acteurs de la chaîne pharmaceutique, notamment lorsqu’est évoquée la pénurie de médicaments. Comment y réagissez-vous ?

Emmanuel Déchin.- Je ne comprends pas que les grossistes-répartiteurs ne soient pas conviés à une réunion ayant pour thème la pénurie de médicaments. Le fait est que si on veut avancer, cela ne peut se faire en mettant en cause les grossistes-répartiteurs et en les tenant à la marge.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte