Ruptures d’approvisionnement

Un nouveau projet de décret fait grincer des dents  Abonné

Publié le 05/03/2012
Répartiteurs et industriels se renvoient la balle

Répartiteurs et industriels se renvoient la balle
Crédit photo : dr

LA PREMIÈRE VERSION du projet de décret sur les ruptures d’approvisionnement avait déclenché les foudres de la Chambre syndicale de la répartition pharmaceutique (CSRP) à la mi-février (voir nos éditions des 16 et 20 février). La deuxième version qui vient de lui être présentée ne fait pas mieux. « Le principal changement est d’être passé d’une interdiction généralisée de l’exportation de médicaments par les grossistes-répartiteurs à une interdiction limitée par une liste des médicaments qui ne pourront être exportés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte