Pionnier et leader mondial

Sandoz renforce sa position dans les biosimilaires  Abonné

Publié le 09/07/2015
Sandoz (division du groupe suisse Novartis) a été le premier laboratoire à lancer un biosimilaire en Europe. Il en commercialise aujourd’hui trois et occupe une position de leader sur le marché mondial.

C’EST EN 2006, que Sandoz a lancé l’hormone de croissance, Omnitrope (somatropine), le premier biosimilaire en Europe. En 2007, il obtient l’autorisation pour un second biosimilaire, Binocrit (epoïétine alpha), puis en 2008, pour un troisième, Zarzio (filgrastim). Depuis, il est devenu le leader des biosimilaires dans le monde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte