Économies sur le médicament

Protestation du LEEM  Abonné

Publié le 22/04/2014

« CONTRIBUER à 50 % au redressement des comptes quand on ne pèse que 15 %, c’est visiblement un déséquilibre qui ne se justifie pas », s’indigne Patrick Errard, président du LEEM (Les entreprises du médicament) dans un communiqué. Il préconise « la fixation d’une loi de financement, non plus annuelle, mais pluriannuelle, qui confère davantage de visibilité aux acteurs du système de santé, tout en contribuant à l’effort de réduction des déficits, notamment par des actions structurelles ».


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3087