Mediator

Première condamnation de Servier  Abonné

Par
Publié le 26/10/2015

Les Laboratoires Servier ont été jugés responsables d’avoir laissé sur le marché un médicament « défectueux » dont ils ne pouvaient « ignorer les risques ». Saisi par deux patients de 72 et 67 ans exposés au Mediator, le tribunal de grande instance de Nanterre souligne qu’aux dates de prescription, 2003 et 2006, les connaissances scientifiques faisaient déjà état de « risques d’hypertension artérielle pulmonaire et de valvulopathie induits par le benfluorex ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte