Pioglitazone : la France prête au bras de fer avec l’Europe  Abonné

Publié le 01/09/2011

Alors que l’AFSSAPS avait suspendu l’utilisation en France de la pioglitazone au mois de juin, l’Agence européenne du médicament (EMA) recommande son maintien sur le marché le 21 juillet. Pour elle, les médicaments à base de pioglitazone restaient « une option valide pour certains patients atteints de diabète de type 2, mais qu’il existait un faible risque de cancers de la vessie chez les patients prenant ce médicament ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte