Dispensation à l'unité

Pharmaciens et industriels disent « non »  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 12/12/2019

L’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) et le Leem (Les entreprises du médicament) se déclarent opposés à la délivrance des médicaments à l’unité et espèrent convaincre les députés de l’inutilité d’une telle mesure. Promesse de campagne d’Emmanuel Macron, la dispensation à l’unité refait en effet surface au gré de la loi « antigaspi » en discussion depuis le 9 décembre à l’Assemblée nationale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte