Procès du vaccin contre l’hépatite B

Non-lieu 17 ans plus tard  Abonné

Publié le 17/03/2016

L’enquête sur le vaccin contre l’hépatite B vient de se conclure par un non-lieu, dix-sept ans après le début de l’instruction. La juge a conclu à l’absence de causalité certaine entre la vaccination contre l’hépatite B et l’apparition de maladies neurologiques, écartant aussi la faute d’imprudence ou de négligence des mis en cause.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte