Ordonnances

Ne pas confondre Préviscan et PreserVision  Abonné

Publié le 18/01/2010

« SUITE à des erreurs de lecture d’ordonnances en raison de la proximité des deux dénominations » : c’est ainsi que la Direction générale de la Santé (DGS) explique 7 erreurs de délivrance de Préviscan (antivitamine K) à la place d’un complément alimentaire, PreserVision (antioxydants et sels minéraux à visée oculaire). Ces inversions ont conduit, depuis 2004, à 5 hospitalisations ou prolongations d’hospitalisation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte