Une année de réforme pour l’association de formation

L’UTIP conserve son triple A  Abonné

Publié le 16/01/2012
Thierry Barthelmé

Thierry Barthelmé
Crédit photo : S. toubon

APRÈS UNE ANNÉE 2011 riche en événements, allant de l’affaire Mediator aux prothèses PIP, en passant par les Assises du médicament, la loi Médicament, le renouvellement de l’AFSSAPS, etc., Thierry Barthelmé se demande s’il ne faudrait pas souhaiter que 2012 soit plus calme. Mais l’année est bien trop cruciale pour la profession. Elle démarre d’ailleurs en fanfare.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte