Physiomer

Les salariés défendent leur patron  Abonné

Publié le 18/04/2016

Les 130 salariés du Laboratoire de la mer, qui fabrique notamment le spray nasal Physiomer, volent au secours de leur patron remercié sans ménagement par le propriétaire de l’entreprise, le groupe américain Perrigo.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte