Accord sur une vision commune avec les industriels

Les pouvoirs publics ouvrent le chantier de l’automédication  Abonné

Publié le 26/09/2013
Invités aux discussions qui réunissent les industriels du médicament et les pouvoirs publics, dans le cadre du Comité stratégique des industries de santé (CSIS), les membres de l’AFIPA ont été entendus par Thierry Tuot, coordonnateur du CSIS. Une écoute qui laisse augurer d’un véritable intérêt des pouvoirs publics pour l’automédication et d’un prochain développement de ce marché dans l’Hexagone.

LES POUVOIRS PUBLICS semblent décidés à développer l’automédication en France. C’est en tout cas ce que laisse entendre Thierry Tuot, coordonnateur du conseil stratégique des industries de santé (CSIS). « La volonté affirmée lors du CSIS d’engager une réflexion sur l’automédication reflète une réelle prise de conscience de la nécessité d’affronter cette problématique en France », a déclaré ce conseiller d’État, lors du dernier Forum de l’AFIPA (voir notre édition précédente).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte