Le palmarès Prescrire 2010  Abonné

Publié le 31/01/2011

Cette année encore, la revue « Prescrire » n’a décerné aucune « Pilule d’or ». « L’innovation thérapeutique est en panne », commente Bruno Toussaint, directeur de la revue. Certaines spécialités ont toutefois été récompensées, tels Glivec (Novartis Pharma), inscrit au tableau d’honneur pour son indication dans les tumeurs stromales digestives inopérables ou métastasées. De même, sont cités au palmarès, Vidaza (Celgene) et le vaccin contre l’encéphalite japonaise Ixiaro (Novartis vaccines and diagnostics).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte