Mai

Le médicament sous l’œil de la concurrence

Publié le 25/12/2013

Crédit photo : BSIP

Son président Bruno Lasserre l’avait annoncé : la santé est l’un des secteurs prioritaires de l’Autorité de la concurrence pour 2013. C’est en mai que l’instance a sanctionné Sanofi d’une amende de plus de 40 millions d’euros pour « sa stratégie de dénigrement à l’encontre des génériques du Plavix ». Le laboratoire a interjeté appel. Le même mois, l’Autorité a rendu un avis concernant le projet d’arrêté de la vente en ligne de médicaments, jugé trop restrictif car limitant le développement de ce marché et allant jusqu’à « dissuader les pharmaciens d’utiliser ce canal de distribution ». Un avis qui sera finalement suivi en juin avec un assouplissement de l’encadrement, et qui a ravi Michel-Edouard Leclerc, toujours sur la brèche pour conquérir le marché du médicament. Alors que les nouvelles missions entrent officiellement dans le programme des études de pharmacie, les officinaux font le bilan des primes sur objectifs : une pharmacie moyenne devrait toucher en moyenne 3 500 à 4 000 euros pour l’année 2012.

Source : lequotidiendupharmacien.fr