Substitution biosimilaire

Le GEMME finalement favorable  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 05/12/2019

L'association des fabricants de génériques et biosimilaires (GEMME) a finalement pris position en faveur de la substitution biosimilaire par le pharmacien. Le GEMME prévoit cependant des limites à cette pratique en la bornant à la primo-délivrance, à certains types de médicaments et à des conditions économiques à définir mais obligatoirement différentes du modèle utilisé pour les génériques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte