Botox

Le fabricant va payer 600 millions de dollars  Abonné

Publié le 06/09/2010

ALLERGAN, le fabricant américain de Botox, a annoncé qu’il acceptait de payer 600 millions de dollars pour solder des poursuites aux États-Unis, où la justice l’accuse d’avoir promu, entre 2000 et 2005, des usages de son célèbre antirides autres que ceux pour lequel il est autorisé. Allergan a plaidé coupable et va payer 375 millions de dollars au gouvernement, auxquels s’ajoutent 225 millions de dollars pour solder les plaintes au civil.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte