Le cri d'alarme du LEEM

L'accès aux traitements est en danger  Abonné

Par
Publié le 22/01/2018
Huit mois après l'élection présidentielle, les entreprises du médicament affichent leur déception. Pourtant prête à se mettre « en marche » au vu des déclarations et du programme d'Emmanuel Macron, l'industrie pharmaceutique française poursuit son « lent mais inexorable déclin » et prévient que le risque pèse maintenant sur l'accès aux traitements pour les patients français.

À l'occasion de la présentation de ses vœux pour 2018, jeudi dernier, le président du LEEM Patrick Errard a lancé une alerte quant à la dégradation des conditions d'accès aux traitements pour les patients français. Selon lui, si la politique économique du nouveau gouvernement produit ses effets dans d'autres secteurs, l'industrie pharmaceutique a été oubliée. Pourtant, se souvient le président du LEEM, « nous voulions y croire, nos entreprises cochaient toutes les cases du programme économique du président de la République ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte