Affaire du furosémide

La thèse de l’erreur de conditionnement s’éloigne  Abonné

Publié le 20/06/2013
A picture taken on June 9, 2013 in Paris shows a box of Furosemide medicine, a generic diuretic...

A picture taken on June 9, 2013 in Paris shows a box of Furosemide medicine, a generic diuretic...
Crédit photo : AFP

LES VÉRIFICATIONS effectuées sur les lots de furosémide 40 mg Teva par le laboratoire, sous contrôle d’huissiers, n’ont pour le moment rien donné. Aucun comprimé de somnifère n’a, à ce jour, été retrouvé lors du contrôle manuel des boîtes de diurétique retirées du marché à la suite de l’alerte. Selon Teva, toutes les boîtes des deux lots douteux retirés du marché, soit 190 000 boîtes, seront vérifiées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte