Après la mort de Jacques Servier

La pérennité du groupe assurée par une fondation  Abonné

Publié le 22/04/2014
Le Dr Jacques Servier, président et fondateur du groupe pharmaceutique français Servier, est mort mercredi dernier à 92 ans. L’avenir du laboratoire, créé il y a soixante ans, repose désormais sur une fondation.

À LA FOIS médecin et pharmacien, Jacques Servier avait fondé son entreprise en 1954 en rachetant un petit laboratoire à Orléans, qui fabriquait un sirop contre la toux. Au fil des ans, il en a fait un groupe pharmaceutique majeur. « L’esprit, la motivation et la mission de cet homme exceptionnel, qui a consacré sa vie à la recherche de médicaments innovants, perdurent dans la priorité donnée à la recherche scientifique et dans les valeurs humaines », indique l’entreprise dans un communiqué.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte