Mediator

La moitié des dossiers recalée  Abonné

Publié le 08/10/2012

REBONDISSEMENT dans l’affaire Mediator : les experts chargés d’étudier les demandes d’indemnisation des victimes du médicament coupe-faim n’ont donné qu’une vingtaine d’avis positifs. Sur les quelque 1 100 dossiers déjà examinés, 563 ont été rejetés, dont 555 pour absence de causalité prouvée entre les pathologies signalées et la prise du Mediator.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte