Dans un marché mondial du médicament en progression

La France marque le pas  Abonné

Par
Publié le 05/09/2016
Le bilan économique du LEEM pour l’année 2015, publié fin août, met le doigt sur les faiblesses françaises en termes d’attractivité. Alors que le chiffre d’affaires de l’industrie pharmaceutique baisse ou stagne depuis 4 ans en France, les marchés voisins et plus lointains affichent de belles progressions. En cause : une fiscalité en hausse et des ventes qui poursuivent leur érosion.

C’est un nouveau signal d’alarme des industriels du médicament aux décideurs politiques. Le secteur pharmaceutique dévoile un nouveau bilan économique négatif, confirmant la tendance des quatre dernières années. Ce qui fait de la France, avec son chiffre d’affaires de 27,8 milliards d’euros (53,2 milliards d’euros avec l’export), le seul pays à ne toujours pas enregistrer de progression.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte