Lévothyrox

La fin programmée de l'ancienne formule  Abonné

Par
Publié le 18/12/2017
Fil rouge de la communication de Merck Serono, la disparition prochaine (courant 2018) du Lévothyrox ancienne formule doit appeler patients et professionnels de santé à choisir une alternative pérenne dès maintenant.

C'est d'abord pour évacuer les fausses informations que Thierry Hulot, directeur général de Merck Serono, la filiale française de l'allemand Merck KGaA, a souhaité s'exprimer. Non, avec la nouvelle formulation du Lévothyrox, le laboratoire n’a jamais voulu « verrouiller le marché et empêcher la concurrence », le but n’était pas de « baisser les coûts de production » puisque, au contraire, il y perd.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte