États-Unis : Novartis condamné à une amende de 390 millions de dollars

Par
Publié le 23/11/2015

Le laboratoire suisse Novartis a écopé d’une amende de 390 millions de dollars aux États-Unis dans une affaire de pots-de-vin. Cette pénalité financière est largement inférieure aux 3,3 milliards de dollars qui étaient réclamés au départ au laboratoire, ce dernier ayant finalement admis sa responsabilité. Il est reproché à Novartis d’avoir incité des chaînes de pharmacie à recommander ses médicaments plutôt que des spécialités concurrentes lors de la délivrance d’ordonnance en échange de promotions ou de primes à la performance.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)