Des génériques en semi-vrac  Abonné

Publié le 28/11/2011

Le second axe de développement de la rentabilité des officines repose sur « la conquête de nouveaux business ». Face à une population vieillissante, l’investissement dans la préparation des doses à administrer (PDA) semble un créneau porteur. « Actavis est le premier à proposer une gamme de génériques en flacon, ce que nous appelons du semi-vrac. Cela permet une organisation optimale de l’officine en évitant de mobiliser quelqu’un pour sortir les comprimés des blisters. » Actuellement, 15 molécules et 29 spécialités sont disponibles en gamme flacon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte