Pradaxa

Boehringer conteste l’avis de la HAS  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 19/02/2018

Le Laboratoire Boehringer Ingelheim se déclare surpris de l’avis rendu par la Haute Autorité de santé (HAS) qui rétrograde le niveau de Service médical rendu (SMR) du Pradaxa, d’« important » à « modéré » dans le cadre d’une réévaluation de l’ensemble de la classe des anticoagulants oraux directs (AOD). Le fabricant reste convaincu que Pradaxa a toute sa place dans la stratégie thérapeutique, notamment dans la prévention du risque d’AVC lié à la fibrillation atriale non valvulaire.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3412