Bilan 2016

Un nouveau code de déontologie  Abonné

Publié le 05/01/2017

SEPTEMBRE. Durant l’été, plus de 250 produits et prestations de soins à domicile ont été menacés de baisses de prix de l’ordre de 4 à 10 %, selon un avis de projet publié au « Journal officiel » le 5 août, ce qui n’a pas manqué de soulever la colère des prestataires de santé à domicile et des officinaux. Après manifestations et pétitions, le gouvernement révise à la baisse les économies demandées (95 millions d’euros, au lieu des 200 millions réclamés). Il est de nouveau possible de réaliser des Tests rapides à orientation diagnostique (TROD) à l’officine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte