Cancer du sein

Un gant électronique traqueur de tumeur  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 28/01/2016
Bientôt une aide high-tech à l'autopalpation ?

Bientôt une aide high-tech à l'autopalpation ?
Crédit photo : Phanie

Dans le cadre du dépistage du cancer du sein, les doigts sensibles d’un médecin expérimenté sont généralement capables de détecter une tumeur de petite taille. Oui mais voilà, cette pratique requiert une aptitude, fruit de l’expérience que tous ne maîtrisent pas d’emblée (surtout les plus jeunes)… C’est ce qui a donné l’idée à une équipe de chercheurs japonais et américains de mettre au point un matériau sensible très souple qui pourrait à l’avenir permettre de détecter plus finement par palpation une anomalie mammaire signe d’un possible cancer du sein.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte