Prothèses capillaires

Prise en charge simplifiée  Abonné

Par
Publié le 02/07/2015

LA HAUTE Autorité de santé (HAS) assouplit les conditions de prise en charge des prothèses capillaires et retient désormais une indication unique, l’« alopécie temporaire ou définitive, partielle ou totale, de l’adulte et de l’enfant, consécutive à une pathologie ou à sa prise en charge ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte