L’évolution du métier fait débat  Abonné

Publié le 19/05/2016
Tandis que les patients souhaitent voir leur pharmacien remplir de nouvelles missions, certains médecins se méfient de l’engagement des officinaux sur cette voie. Dans la profession aussi, cette évolution du métier a ses partisans et ses opposants. Le débat a commencé sur lequotidiendupharmacien.fr.

Interrogés par l’association Pharma Système Qualité, 54 966 patients de 1 126 officines déclarent être favorables à voir leur pharmacien proposer de nouveaux services, tels que la vaccination, des tests de dépistage, ou encore des entretiens de prévention.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte