Les mots du conseil  Abonné

Publié le 15/12/2016
La démarche d'autodiagnostic modifie profondément le schéma de prise en charge. Traditionnellement, la présence de symptômes cliniques ou une situation particulière (prise de risque, âge) déclenchent une consultation médicale pour établir un diagnostic et mettre en place le traitement adapté. L'autodiagnostic offre l'opportunité de poser un nom sur une possible affection ou de détecter une anomalie, avant même de rencontrer le médecin.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte