Les mots du conseil  Abonné

Par
Publié le 20/06/2019

Objectifs de la prise en charge au comptoir :

La première question à poser est le statut sérologique antitétanique du patient. La vaccination est obligatoire en France, avec un nouveau schéma vaccinal (voir encadré). Si la vaccination n’est pas à jour, le patient est orienté chez le médecin qui décidera de la pertinence de l’injection d’immunoglobulines spécifiques humaines selon le risque.

Si la plaie est non grave, le pharmacien peut commencer les soins d’antisepsie puis choisir le pansement adapté à la taille et au type de plaie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte