La justice fait tester le gel PIP sur des souris

Publié le 24/11/2014
PROTHESE MAMMAIRE PIP

PROTHESE MAMMAIRE PIP
Crédit photo : S TOUBON

La juge chargée de l’instruction ouverte pour blessures et homicides involontaires dans le scandale des prothèses mammaires PIP va faire tester sur des souris le gel frauduleux. Elle a obtenu la ligne budgétaire pour réaliser des tests sur 10 souris, selon Me Philippe Courtois, qui défend quelque 2 700 femmes parties civiles dans ce dossier. Ces tests coûtent un million d’euros, indique l’avocat, qui estime que ce montant est « exorbitant » et qu’il aurait été beaucoup plus utile pour indemniser les victimes.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)