Tests d’orientation diagnostique de l’angine

Des officinaux se lancent  Abonné

Publié le 09/01/2014
Depuis juin 2013, les tests d’orientation diagnostique pour l’angine peuvent être réalisés par les pharmaciens. Progressivement, les officinaux se lancent dans cette nouvelle mission. C’est le cas de Martial Fraysse, titulaire à Fontenay-sous-Bois, en région parisienne.

PUBLIÉ au « Journal officiel » du 15 juin 2013, l’arrêté autorisant les pharmaciens à réaliser des tests d’orientation diagnostique des angines à streptocoque du groupe A avait provoqué la colère des médecins, en particulier des ORL. Dans une lettre adressée début août à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, ils qualifiaient cette nouvelle mission des pharmaciens de « goutte d’eau qui fait déborder le vase » (voir « le Quotidien » du 16 septembre 2013). Malgré cette opposition, les officinaux se lancent progressivement dans l’aventure, avec une volonté d’apaiser les choses.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte