Prothèses mammaires

Des cas de lymphomes  Abonné

Publié le 19/03/2015

DEPUIS 2011, 18 cas de cancers rares ont été dépistés en France chez des femmes porteuses d’implants mammaires, indique un rapport d’experts de l’Institut national du cancer (INCa). Il s’agit de lymphomes anaplasiques à grandes cellules associés à un implant mammaire (LAGC-AIM) qui est une forme de lymphome non hodgkinien. La pathologie n’a été observée à ce jour que chez des femmes porteuses de prothèses mammaires. « Dans la majorité des cas, le pronostic est bon. Un seul décès a été enregistré sur les 18 cas répertoriés », rassure Agnès Buzyn, présidente de l’INCa.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte