Baisse de la collecte des déchets de soins

DASTRI veut remotiver patients et pharmaciens  Abonné

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 19/11/2018
Le nouveau baromètre IFOP pour DASTRI, dévoilé à l’occasion de la Journée mondiale du diabète, pointe un léger recul de l’implication des pharmaciens et des patients en autotraitement dans la collecte des déchets de soins. L’éco-organisme réfléchit aux moyens de remotiver les troupes.
DASTRI

DASTRI
Crédit photo : Thomas Lang pour DASTRI

Selon le 5e baromètre DASTRI, 67 % des pharmaciens proposent systématiquement une boîte DASTRI aux patients concernés, un taux honorable mais en recul de deux points par rapport à l’an passé. Les pharmacies inscrites en tant que point de collecte sont particulièrement investies puisque, sur cet échantillon, 75 % d’entre elles proposent la fameuse boîte à aiguilles (BAA) aux patients en autotraitement. Les résultats restent, au global, très satisfaisants : depuis 2013, 11,5 millions de boîtes ont été distribuées par le réseau officinal français.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte