Un peu de physiopathologie  Abonné

Par
David Paitraud -
Publié le 15/03/2018

On dispose de peu de littérature sur les crevasses des mains ou les gerçures du fait qu'il ne s'agit pas de maladies. Leur prise en charge relève généralement de l'automédication ou des conseils du pharmacien. La perlèche est plus souvent citée, et parfois classée dans la catégorie des mycoses cutanées (candidose).

Un environnement favorable : l'hiver

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte