Supplémenter avec discernement

Rechercher la déficience en fer dans l’insuffisance cardiaque  Abonné

Publié le 25/09/2014
« C’est triste à dire, mais personne ne recherche la carence en fer chez les patients insuffisants cardiaques, car c’est considéré comme une comorbidité mineure, » regrette le Pr Piotr Ponikowski de l’université médicale de Wroclaw, en Pologne, qui a présenté les résultats de l’étude CONFIRM-HF lors du congrès de la société européenne de cardiologie (ESC).
Un déficit en fer chez la moitié des insuffisants cardiaques

Un déficit en fer chez la moitié des insuffisants cardiaques
Crédit photo : PHANIE

« La déficience en fer touche pourtant un cinquième de la population, » poursuit-il, « et presque la moitié des patients insuffisants cardiaques. Il s’agit d’un levier sur lequel on peut peser pour améliorer cliniquement leur état. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte