Infections respiratoires chez l’enfant

Des bêtaglucanes pour renforcer l’immunité  Abonné

Publié le 15/10/2015
Les rhinopharyngites touchent le plus souvent les enfants de moins de six ans, avec cinq à six épisodes par an. Les bêtaglucanes ont été étudiés au vu de leur action immunomodulatrice sur la prévention des infections respiratoires en particulier chez l’enfant. L’approche d’une supplémentation nutritionnelle et vitaminique est particulièrement attractive et séduisante.

Les infections respiratoires chez les jeunes enfants, bénignes pour la majorité, traduisent l’immaturité physiologique d’un système immunitaire, qui ne devient compétent pour la production d’antigène IgA que vers l’âge de 7-8 ans. En pédiatrie, l’enfant qui présente des infections récurrentes constitue l’un des défis les plus difficiles, à la fois diagnostique mais aussi thérapeutique avec des prescriptions médicamenteuses inadaptées, en particulier celle des antibiotiques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte