Chimiothérapie et chute de cheveux  Abonné

Publié le 10/07/2014

L’alopécie induite par les chimiothérapies est un des effets secondaires les plus redoutés par les malades. C’est souvent le seul signe extérieur de la maladie qui les oblige à affronter le regard des autres. À l’heure actuelle, il n’y a pas de traitements efficaces pour prévenir cette toxicité. Différentes approches expérimentales ont été faites chez l’animal au cours des dernières années ; certaines sont prometteuses, mais, pour l’instant, elles ne sont pas extrapolables à l’homme. Les Laboratoires Bailleul s’impliquent fortement dans cette problématique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte