Trois différences majeures  Abonné

Publié le 03/09/2009

Femmes et hommes sont décidément loin de se ressembler. Des différences qui se manifestent jusque dans la peau. Celle de l’homme présente au moins trois caractéristiques : son épaisseur est plus importante (sans parler de sa pilosité) favorisant la formation des poils incarnés ; elle est plus vascularisée ce qui peut provoquer l’apparition de rougeurs persistantes parfois handicapantes ; elle abrite plus de glandes sébacées pour une production de sébum 2 fois supérieure à celle des femmes et pouvant être à l’origine d’une déshydratation cutanée spécifique.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2682