Tatouage temporaire  Abonné

Publié le 15/03/2010

En raison d’une augmentation des eczémas de contact au tatouage temporaire, l’AFSSAPS a lancé il y a quelques années une campagne de mise en garde vis-à-vis des produits utilisés. Il s’agit très souvent de henné contenant du paraphénylène diamine afin d’augmenter la couleur noire. Cette substance n’étant autorisée habituellement que dans les teintures capillaires à une concentration ne pouvant dépasser 6 %. Les réactions observées sont parfois violentes et peuvent laisser des cicatrices indélébiles.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2733