Quelques retours de formation  Abonné

Publié le 28/11/2011

Christophe Mignon, pharmacien titulaire, a suivi le DU de dermocosmétologie de Besançon. Une formation nécessaire pour acquérir ou compléter des compétences dans ce domaine et balayer certaines idées reçues. « À l’inverse des formations que nous proposent les laboratoires et qui portent sur leurs produits, ce type de formation permet d’avoir une vision globale de la dermocosmétique », explique-t-il. « Après cette formation, on aborde le conseil en dermocosmétique avec un certain recul. On ne pense plus uniquement « vente », mais plutôt « accompagnement des clients ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte