Cosmétique sans substance nocive

L'initiative d'un duo adepte du « made in France »  Abonné

Par
Fabienne Rizos-Vignal -
Publié le 07/01/2019
Avec l'aide d'une pharmacienne, une jeune diplômée d’école de commerce a décidé de développer un déodorant sans substance nocive, « made in France ».
Justine Hutteau

Justine Hutteau
Crédit photo : DR

Le projet de Justine Hutteau, fondatrice de « Respire », ne manque pas de soutien : plus de 21 000 déodorants précommandés en seulement un mois sur le site de crowdfunding, Ulule, une vidéo de lancement vue plus d’un million de fois sur le réseau LinkedIn, des soutiens sportifs en or dont, Fabien Galthié, ancien international de rugby, Yannick Borel, champion du monde d’escrime, ou encore Laure Marino, championne du monde de plongeon.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte