Cosmétiques : Ségolène Royal s’attaque au MIT

Par
Charlotte Demarti -
Publié le 19/02/2016

Crédit photo : Phanie

La ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, demande à l’Union européenne d’interdire dans les cosmétiques sans rinçage la méthylisothiazolinone (MIT), un conservateur potentiellement responsable d’allergies. Cette requête de la ministre française intervient quelques jours après la publication par l’ONG Women in Europe for a common future (WECF) d’une enquête portant sur 341 cosmétiques pour bébés et dénonçant la présence de cet allergène dans 19 produits, dont sept lingettes. Dans la foulée, l’ANSES* a publié un avis proposant une limitation drastique des concentrations de MIT.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)